fbpx

La frénésie immobilière bat son plein. Recherche sur les sites des courtiers, visites réelles et virtuelles, surenchère… Malgré le stress que cela occasionne, il vaut mieux prendre son temps avant d’acheter. Voici une liste de regrets connus chez les propriétaires qui vous fera réfléchir avant de passer chez le notaire.

La maison est certes importante, mais qu’en est-il de son environnement? Certains propriétaires sont déçus de réaliser que leur nouveau quartier ne correspond pas à leurs attentes.

La maison est certes importante, mais qu’en est-il de son environnement? Certains propriétaires sont déçus de réaliser que leur nouveau quartier ne correspond pas à leurs attentes.

1. Le quartier est bruyant ou mal entretenu

Il est recommandé de se promener dans le quartier à différentes heures durant la journée pour évaluer le niveau de bruit des rues et aussi pour vérifier l’état des parcs, s’il y a lieu. Êtes-vous du genre à prendre des marches le soir? Tous les quartiers ne sont pas dotés de trottoirs ou de lampadaires.

2. La taille ne correspond pas, ou ne correspond plus, aux besoins

La coquette maison de deux chambres était parfaite pour un jeune couple, mais l’arrivée d’un bébé ou du travail à la maison fait en sorte que les occupants se marchent sur les pieds.

Au contraire, une demeure spacieuse peut sembler beaucoup trop grande sans les enfants si convoités ou lors d’une séparation. D’autant plus que les dépenses pour l’entretien, le chauffage ou les assurances sont exponentielles. Déterminez ce qui vous convient le mieux!

3. La maison est surévaluée

Avec la surchauffe immobilière, il est plus aisé de dépenser trop pour une maison en laissant ses émotions parler plus fort que la raison. Un courtier immobilier est votre allié pour vous aider à négocier en votre faveur, tout en gardant la tête froide.

4. L’hypothèque est trop élevée

Après avoir payé l’hypothèque, les taxes scolaires et municipales, les factures d’électricité et de chauffage, les assurances et les travaux de maintenance, il ne reste plus rien pour… tout simplement sortir de votre maison? Si les frais sont trop élevés pour votre capacité à rembourser vos dettes, vous devrez trouver une autre source de revenus, ou revendre la propriété. Ce serait plus sage!

La plupart des gens peuvent devenir propriétaires, mais ils doivent y aller selon leur budget.

La plupart des gens peuvent devenir propriétaires, mais ils doivent y aller selon leur budget.

5. Être propriétaire est plus dispendieux que prévu

Vous avez pensé à la mise de fonds, aux versements hypothécaires et aux autres dépenses mensuelles. Qu’en est-il de la taxe de mutation (la fameuse taxe de bienvenue), les frais du notaire, l’inspection préachat, le déménagement, l’ameublement, les petites et les grandes rénovations? Toutes ces factures s’accumulent pour des montants de plusieurs milliers de dollars, avant même d’entrer dans la maison. Certains nouveaux propriétaires l’ont compris un peu trop tardivement. L’idéal est de rencontrer son conseiller financier afin de s’assurer d’acquérir une résidence qui correspond à sa réalité financière.

6. Le trajet vers le travail est trop long

Si vous ne faites pas partie de ceux qui travaillent à la maison, il faut considérer le temps de voyagement entre la maison et le boulot. Pensez à le faire le matin et le soir pour estimer le véritable temps que vous passerez quotidiennement dans la voiture. Certaines personnes emballées par une propriété ont décidé de l’acquérir sans vérifier cette réalité… et s’en mordent les doigts!

7. Il y a trop de rénovations à faire

Il est parfois judicieux d’acheter une maison qui a besoin d’amour. Si vous êtes habiles de vos mains, vous pourrez augmenter énormément la valeur de votre propriété. Il faut toutefois être réaliste, pouvez-vous vivre confortablement dans un chantier de construction pendant plusieurs mois, voire même des années? Avec la pénurie de main-d’œuvre et les coûts des matériaux, certains propriétaires remettent leur projet de rénovation de plusieurs années. Certains propriétaires avouent qu’ils auraient finalement dû payer plus cher pour acquérir une résidence récente.

Une maison qui nécessite des rénovations a un prix alléchant, mais il faut s’assurer d’être prêt à vivre dans la poussière ou dans des pièces qui ne correspondent pas à nos goûts.

Une maison qui nécessite des rénovations a un prix alléchant, mais il faut s’assurer d’être prêt à vivre dans la poussière ou dans des pièces qui ne correspondent pas à nos goûts.

La meilleure façon de ne pas être déçu après un achat immobilier est d’établir ses critères primordiaux et ceux qui sont importants, mais sans être nécessaires. Vous aurez alors une vue d’ensemble éclairante lorsque vous ferez la visite de propriétés. À ce sujet, un bon courtier immobilier prend en compte vos besoins et intérêts afin de vous guider vers les maisons les plus susceptibles de vous intéresser. C’est donc un allié dans votre quête d’un achat sans regret!

Source: RE/MAX QUÉBEC