fbpx

Lorsqu’il y a des vents violents, impossible d’ordonner à Dame nature de se calmer afin qu’elle épargne notre maison. Toutefois, les propriétaires peuvent poser quelques gestes pour minimiser les dommages.

Une toiture abîmée, un gazebo couché au sol, des objets qui volent au vent… les dommages peuvent être diversifiés et coûteux. Voici comment protéger sa maison en cas de vents violents.

Vents violents et pluie ? Protégez votre propriété en solidifiant l’enveloppe de bâtiment de votre maison.

Vents violents et pluie ? Protégez votre propriété en solidifiant l’enveloppe de bâtiment de votre maison.

Retirez ou attachez les objets mobiles

Nos terrains sont souvent remplis d’objets qui peuvent devenir des projectiles lors des tempêtes estivales. On peut penser entre autres aux barbecueschaises de jardin, vélospoubelles ou à certains jouets d’enfants. En plus de risquer qu’ils se cassent pendant leur déplacement non désiré, ces objets pourraient abîmer d’autres éléments de votre cour. Personne n’a envie de voir sa porte de cabanon bossée, une fenêtre de la maison brisée ou la toile de son abri de jardin percée!

La solution : avant une tempête, rangez le plus possible d’objets (par exemple dans le garage ou dans un coffre), et attachez les autres solidement.

Garez votre voiture loin

Afin de protéger votre véhicule, garez-le dans le garage ou à quelques mètres de distance de tout ce qui ne vous inspire pas confiance (les lampadaires et les arbres sont à risque de craquer et tomber pendant des vents violents).

Barrez les portes et fenêtres

Faites le tour de la maison afin de vous assurer que toutes les entrées soient bien fermées, et idéalement barrées. Les vents violents ont la force d’ouvrir les portes et fenêtres et pourraient laisser entrer l’eau et les débris.

Trouvez des solutions temporaires

Une tempête se déclare est vous remarquez que votre gazebo chambranle et risque d’écraser le cabanon tout neuf ? Vous n’avez certainement pas le temps de procéder à un ancrage au sol en bonne et due forme.

Si cela est sécuritaire, vous pourriez par contre fixer l’abri de jardin à l’aide de cordes, par exemple en l’attachant à une table lourde ou des poteaux de clôtures. Faites de même pour tout ce qui est à risque afin que la tempête ne soit pas dommageable. Vous trouverez des solutions permanentes à chaque problème plus tard.

AVANT LES TEMPÊTES

Soyez informé !

Afin de ne pas vous retrouver le bec à l’eau, mieux vaut être prévoyant. La première étape est sans doute de vous renseigner sur les conditions météorologiques de la zone où vous habitez. Au Québec, il y a des différences notoires entre les régions, et certaines sont plus propices à recevoir de grands vents que d’autres. Ainsi, vous saurez qu’il faut mettre les bouchées doubles dans la protection de votre propriété !

Pour ce faire, communiquez directement avec votre municipalité. Un employé pourra également vous indiquer s’il existe des permis pour les travaux de rénovation visant à renforcer votre maison.

Les branches et les objets qui traînent peuvent devenir des projectiles dangereux pendant une tempête.

Les branches et les objets qui traînent peuvent devenir des projectiles dangereux pendant une tempête.

Repérez les vulnérabilités de votre résidence

Parfois, on pense connaître notre maison comme le fond de notre poche. Pourtant, elle peut cacher certains secrets, comme des parties plus fragiles. Afin d’en être avisé et de les réparer rapidement, engagez un inspecteur en bâtiment. Il inspectera votre propriété à la loupe et pourra découvrir les problèmes, comme les possibilités d’infiltrations d’eau.

Faites des rénovations pour renforcer

Votre maison pourrait gagner à avoir une enveloppe de bâtiment plus solide. La partie qui est la plus susceptible d’être touchée pendant de grands vents est la toiture. Une toiture qui ne présente aucune fragilité aura plus de chance de traverser la tempête indemne. Assurez-vous également que le toit soit bien fixé à la propriété.

Sinon, les autres parties qui sont à risque sont les fenêtres et portes coulissantes en verre ainsi que les portes de garage. Vérifiez leur état et solidifiez-les, au besoin, en engageant un entrepreneur qualifié. Aussi, les planches de clôture instables devraient être clouées.

Vérifiez les arbres

Les branches imposantes des arbres matures peuvent engendrer des dommages aux bâtiments à proximité : coupez les branches problématiques. Et surtout, ne les laissez pas au sol : elles pourraient être dangereusement poussées par le vent.

Voilà qui devrait minimiser les bris lors de la prochaine tempête estivale ! Un dernier conseil : une assurance habitation qui couvre les dommages générés par le vent vous assurera une tranquillité d’esprit, surtout si vous avez déjà vécu des bourrasques violentes qui ont causé des dégâts. Bonne chance!

Source: RE/MAX Québec